Naissance d'un art du combat
Contact
Accueil

Wing Chun est un style de Kung Fu défini et reconnu comme la science des poings. Son développement donne au pratiquant la capacité de s’adapter à son adversaire. Quelque soit l’application et la technique employée, ce style enseigne comment parvenir à son objectif sans pour autant utiliser la force. Tout comme l’eau pénètre n’importe quelle ouverture sans pour autant être saisie. Le Wing Chun est l’un des rare style à conserver tous les principes essentiels de l’art de combat. Basé sur le Yin-Yang (interne, externe), sa méthode d’enseignement offre aux pratiquants d’arts martiaux les éléments essentiels pour une meilleure compréhension des arts de combats.


Théorie du centre : La ligne centrale

La ligne centrale est une ligne imaginaire que le pratiquant utilise pour faire face à son adversaire. Elle dessine à travers des points situés face à lui, là ou il peut croiser ses poignets à des niveaux différents, bas, milieu, haut, sans pivoter son corps. Utilisant cette ligne imaginaire pour faire face à son adversaire, le pratiquant est capable d’utiliser ses deux bras en même temps. Là où les poignets ne peuvent se croiser sans pivoter le corps le pratiquant se trouve hors de la ligne centrale. A ne pas confondre avec la ligne du centre, qui est la ligne imaginaire divisant verticalement le corps en deux parties. La plupart des organes vitaux du corps et des points de pression se trouve sur la ligne du centre. Éviter de combattre force contre force Les pratiquants de Wing Chun préfèrent si possible dévier la force de l’adversaire plutôt que de la bloquer. Par conséquent, de nombreuses techniques de bras impliquent des mouvement rotatifs et des petits mouvements circulaires. pour simple raison que le système Wing Chun favorise les forces dans la défense à travers un déplacement très important. Le positionnement assure une efficacité plus grande dans toutes les techniques.